Restructuration chez Proximus - Les syndicats de Proximus prudemment optimistes après une réunion avec la direction

Le conseil d'administration avait fait savoir mercredi que le plan de restructuration annoncé en janvier, légèrement revu (1.300 postes menacés au lieu de 1.900), allait être mis en œuvre. Des mois de concertation avec les syndicats n'avaient abouti à aucun accord social. Le CA laissait toutefois la porte ouverte à la discussion.

Les organisations de travailleurs ont donc à nouveau été reçues jeudi matin. Le syndicat chrétien s'est dit "prudemment optimiste" en sortant de la réunion. "Nous avons une nouvelle fois fait part de nos préoccupations et j'avais l'impression qu'il y avait des ouvertures", a indiqué la représentante de l'ACV Nancy Fonteyn.

"Je suis prudente. Je veux d'abord voir les textes car nous avons discuté sans documents. Nous discuterons de cela en interne lundi et nous déciderons de l'éventualité de consulter nos membres", a-t-elle ajouté.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct