La Corée du Sud prévoit sa plus basse croissance en dix ans en 2019

La Corée du Sud, 11e économie mondiale, dépend largement du commerce international et souffre des conséquences du conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine ainsi que des disputes dans ses relations économiques avec le Japon.

La Bank of Korea (BOK) a diminué ses prévisions pour 2019 de 2,2% à 2%, a dit à la presse son gouverneur Lee Ju-yeol. Il a également revu à la baisse les prévisions de croissance pour 2020: à 2,3% contre 2,5% initialement.

Une croissance de 2% pour 2019 sera la plus lente enregistrée depuis 2009, lorsque le pays asiatique avait réussi une hausse de seulement 0,8% dans le contexte de la crise économique mondiale.

Les nouvelles prévisions de la BOK sont en ligne avec celles du Fonds monétaire international.

La banque centrale a maintenu son taux directeur à son niveau historiquement bas de 1,25% dans son effort pour relancer la croissance, après l'avoir abaissé à deux reprises cette année.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct