Nouvelle perte de 207 millions d'euros pour Nyrstar

La perte est quatre fois plus importante que l'an dernier à la même période. Nyrstar attribue ce chiffre à "des pertes d'exploitation, des coûts de restructuration et des dépenses en consultance plus élevés". La majeure partie du déficit - 169 millions d'euros - concerne les activités commerciales considérées comme achevées.

Le bénéfice sous-jacent avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (ebitda) atteint encore 3 millions d'euros, contre 120 millions l'an dernier. Les revenus ont chuté de 18%, à 1,59 milliard d'euros, une conséquence de la baisse du prix du zinc, du plomb, de l'argent et de l'or et des volumes de production en baisse dans les fonderies de zinc et de plomb et l'extraction de zinc.

Nyrstar est en proie aux difficultés financières. L'exercice comptable 2018 s'était d'ailleurs terminé avec une perte de 650 millions d'euros.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct