Un enquêteur liégeois de la PJF en prison depuis mercredi

L’enquêteur aurait dû être placé sous bracelet électronique, mais en raison d’une pénurie de bracelets, il a été incarcéré.
L’enquêteur aurait dû être placé sous bracelet électronique, mais en raison d’une pénurie de bracelets, il a été incarcéré. - Bruno Dalimonte.

Un enquêteur liégeois, membre de la PJF, a été placé sous mandat d’arrêt mercredi par un juge d’instruction liégeois, a-t-on appris ce vendredi. C’est un mandat de détention à domicile qui a été délivré, sous bracelet électronique, mais en raison d’une pénurie de bracelets, il a été incarcéré.

L’enquêteur, en fin de carrière, travaillait avec des indics, notamment pour ce qui concerne des trafics de stupéfiants ou des atteintes aux biens. C’est à cette occasion qu’il aurait discuté par téléphone avec un repris de justice actuellement détenu sous bracelet, à domicile, connu pour des faits d’armes et de stups. Ce dernier était sur écoute.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct