L’adieu haut en couleur de Juncker

L’adieu haut en couleur de Juncker
AFP.

On n’en attendait pas moins, mais finalement on n’en attendait pas tant, de la dernière apparition publique de Jean-Claude Juncker en tant que président de la Commission européenne.

Le climax de son intervention aura sûrement été ses révélations sur sa mise sur écoute, dans les années 90, par le président français d’alors, Jacques Chirac.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct