Depuis le départ de Marc Coucke, Ostende coule

Ostende verse chaque année 1,2 million d’euros de loyer à Marc Coucke, son ancien président, pour son stade.
Ostende verse chaque année 1,2 million d’euros de loyer à Marc Coucke, son ancien président, pour son stade. - Photo News.

S’il n’est point besoin de conseiller à l’orphelin de pleurer, il n’est pas plus recommandé, par les temps qui courent, de prendre des nouvelles de l’état de forme des supporters ostendais. Une espèce en voie de disparition au regard des chiffres des dernières semaines en net recul par rapport aux meilleures saisons de l’ère Marc Coucke. Des quelque 8.000 fidèles en moyenne de la saison 2016-2017, il ne reste plus aujourd’hui qu’une courte moitié.

La faute à un mercato en berne seulement marqué par le recrutement de vieilles gloires de division 1A (Vargas, Neto, Sylla ou, tout récemment, Joseph Akpala) et à des résultats si loin des rêves européens de l’été 2017. A l’époque, le KVO croisait encore le fer avec l’Olympique de Marseille sur la scène continentale, Marc Coucke faisait toujours le fier sur Twitter et Ostende bouclait son exercice comptable post-mercato estival avec un bonus de 15,8 millions d’euros suite aux ventes lucratives de Landry Dimata (Wolfsbourg) et Adam Marusic (Lazio Rome).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct