Un médecin admet avoir euthanasié un patient atteint de démence

Un médecin admet avoir euthanasié un patient atteint de démence
D.R.

Il y a quatre ans, un médecin spécialiste a aidé un homme atteint de démence à mourir, rapporte De Morgen, samedi. L’acte est illégal, mais le médecin raconte son histoire afin d’ouvrir le débat sur l’euthanasie, dit-il.

Le patient en question souffrait de démence juvénile. Avant sa maladie, il n’y avait jamais eu de discussion au sein de la famille au sujet d’une éventuelle euthanasie et il n’y avait aucune déclaration d’intention. Mais au cours de sa maladie, selon la famille et les soignants, il a répété à plusieurs reprises qu’il voulait partir. La famille a cherché de l’aide, en vain. La loi sur l’euthanasie prévoit que seul un patient majeur, conscient et capable peut demander l’euthanasie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct