Le bois dans lequel on taille les prix Rossel

Le jury du Rossel 2019, Ariane Le Fort, Pierre Mertens, président, et Cindy Jacquemin, de la librairie UOPC à Auderghem (assis). Jean-Claude Vantroyen, Isabelle Spaak, Jean-Luc Outers, Michel Lambert, Maria Paviadakis, de la librairie Melpomène à Mouscron, et Thomas Gunzig (debout).
Le jury du Rossel 2019, Ariane Le Fort, Pierre Mertens, président, et Cindy Jacquemin, de la librairie UOPC à Auderghem (assis). Jean-Claude Vantroyen, Isabelle Spaak, Jean-Luc Outers, Michel Lambert, Maria Paviadakis, de la librairie Melpomène à Mouscron, et Thomas Gunzig (debout). - Mathieu GOLINVAUX.

Le prix Rossel, c’est tout une histoire, entamée avec Bollèche de Marguerite Guyaux en 1938. Une histoire d’histoires, de lettres avec ou sans la majuscule. Une histoire qui se lit aussi à travers le prisme des chiffres, au regard desquels on peut mesurer à quel point les finalistes de cette édition s’inscrivent dans une tradition octogénaire.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct