Cop25 à Madrid: un sommet pour prendre le pouls de la planète

L’heure était aux derniers préparatifs, dimanche, à Madrid où débute la COP25 ce lundi.
L’heure était aux derniers préparatifs, dimanche, à Madrid où débute la COP25 ce lundi. - AFP.

Ils devaient se réunir à Santiago du Chili, ils se retrouveront finalement à Madrid, dans l’Ifema, le plus grand parc d’exposition d’Espagne. Comme chaque année, ils seront quelque 25.000 experts, diplomates, fonctionnaires, lobbyistes, ministres, journalistes, militants d’innombrables associations… Le grand rendez-vous mondial de la planète climat, la COP25, s’ouvre ce lundi matin avec une réunion d’une quarantaine de chefs d’Etat et de gouvernement – dont la Première ministre belge Sophie Wilmès (MR) –, la Commission et le Conseil européens, ce dernier représenté par son nouveau président Charles Michel (MR). Comme souvent, les discussions de la COP passeront très loin au-dessus de la tête du citoyen moyen. Cette année davantage encore que lors des éditions précédentes. Mais au-delà des questions techniques, on prendra surtout la mesure des mobilisations actuelles. Une mobilisation qui ne faiblira pas, comme en attestent Greta Thunberg, Adelaïde Charlier et Anuna De Wever dans une carte blanche publiée par « Le Soir ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct