Une enquête ouverte pour le premier décès lié à l’e-cigarette en Belgique

Une enquête ouverte pour le premier décès lié à l’e-cigarette en Belgique
Richard R. Schünemann

Une enquête pénale préliminaire pour homicide involontaire et violation de la législation sur le tabac est en cours, comme l’a confirmé le parquet de Bruxelles aux quotidiens Het Nieuwsblad et Gazet van Antwerpen. L’objectif est de connaître les circonstances de la mort de Raphaël Pauwaert, peut-être la première victime de la cigarette électronique en Belgique.

Le Bruxellois de 18 ans est décédé début novembre à l’hôpital après avoir vapoté un appareil chargé en CBD, un composé non psychoactif du cannabis. Le professeur Luc-Marie Jacquet, qui a soigné Raphaël, y voit l’explication la plus logique de sa mort.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct