Crise au fédéral: Koen Geens (CD&V) suggère une réforme de l’Etat

Koen Geens
Koen Geens - Photo News

Koen Geens était l’invité du matin sur la VRT. Il est revenu sur la réunion « secrète » de samedi entre Paul Magnette et les partis de l’arc-en-ciel (PS, MR, Ecolo). « Le problème avec l’arc-en-ciel, c’est que cette formule a 76 sièges, mais qu’il manque 400 000 voix pour obtenir la majorité. Ils représentent donc 400 000 voix de moins que l’opposition ».

Pour lui, Bart De Wever a été trop vite écarté : « Comment est-ce possible de ne pas donner à Bart De Wever la chance de prouver qu’il ne veut pas, si on ne lui demande pas ? ». « L’attitude de l’Open VLD est une énigme : je ne comprends pas ce qu’ils font. C’est un mystère de savoir comment vous, en tant que parti libéral faisant partie du gouvernement flamand, qui est après tout favorable à l’orthodoxie budgétaire, pouvez vous y retrouver. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct