Le fonds activiste TCI presse de grands groupes d'en faire plus pour le climat

TCI (The Children's Investment fund), qui prend des parts minoritaires dans de nombreuses entreprises avec l'idée de pouvoir en infléchir la stratégie, a averti ces grands groupes dans des lettres personnalisées datées de samedi et disponibles sur son site internet.

Parmi ces sociétés, au nombre de 17, figurent le géant aéronautique Airbus dont le fonds est actionnaire à hauteur de 1,5%, l'équipementier français Safran, le groupe de BTP espagnol Ferrovial, ainsi que les entreprises américaines Alphabet (Google) et Microsoft.

Il exige de ces entreprises qu'elles publient le détail de leurs émissions de CO2 et s'engagent à les réduire, estimant que les risques liés au changement climatique sont de nature à affecter sur le long terme la rentabilité des grands groupes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct