Sanction importante pour des groupes de supporters du Standard: ils seront privés des deux prochains déplacements des Rouches

photo news
photo news

« Le Standard pourrait durcir le ton » : c’est ce qui nous avions titré dans nos éditions de samedi, suite aux débordements survenus lors de la rencontre d’Europa League de jeudi dernier à Guimaraes. À savoir utilisation d’engins pyrotechniques, jets de fumigènes sur le terrain ayant entraîné un retard du coup d’envoi du match et détérioration volontaire de 36 sièges, retrouvés brûlés ou cassés. Sans parler des incidents qui, durant deux soirées, avaient éclaté dans le centre de Porto, avec des fans de Wolverhampton. On ne croyait pas si bien dire : après la Famille des Rouches, qui s’était désolidarisée vendredi de « cette poignée d’individus », c’est le Standard qui est passé à l’offensive, sans attendre les sanctions de l’UEFA qui risquent d’être lourdes de conséquences, en décidant de sanctionner deux groupes d’animation, les Ultras et le Publik Hysterik Kaos 04 (PHK). Ceux-ci seront privés des deux prochains matches en déplacement, à Mouscron dimanche et à Waasland-Beveren le 21 décembre, en plus d’un autre déplacement avec sursis.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct