Les boulets du sommet de l’Otan à Londres

Les boulets du sommet de l’Otan à Londres

Ce qui était encore prévu comme un « sommet » classique au printemps dernier est désormais ramené à une « réunion ». La rétrogradation se traduit par un programme de travail réduit à sa plus simple expression. En l’occurrence, une « réception » à Buckingham Palace, la résidence d’Elisabeth II, ce mardi, puis un « social dinner » au 10, Downing Street, avant une unique session de travail mercredi. Ce sera dans la banlieue de la capitale, à Watford. Dans le domaine d’un hôtel cinq étoiles, parcours de golf compris : Donald Trump appréciera.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct