«Il Belgio non si Lega»: les Italiens de Belgique vent debout contre Salvini à Anvers

Tom Van Grieken (à g.), président du Belang, a accueilli son hôte de marque, Matteo Salvini, lundi soir à Anvers.
Tom Van Grieken (à g.), président du Belang, a accueilli son hôte de marque, Matteo Salvini, lundi soir à Anvers. - Belga.

Reportage

La Belgique est vraiment la patrie du surréalisme », plaisantait une manifestante sur le groupe Facebook « 6.000 sardines en Belgique ». A 11h42 ce lundi, les Sardines belges ont reçu le précieux sésame pour manifester contre la venue de Matteo Salvini à Anvers.

En début de soirée, alors que le trublion de la politique italienne est dans un avion affrété spécialement pour l’occasion, des militants antifascistes se réchauffent à coup de slogans. L’extrême gauche est bien représentée. « Pas de fasciste dans nos quartiers », entend-on dans le mégaphone.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct