Nouveau délai jusqu’au 31 mai pour sauver Alitalia

Nouveau délai jusqu’au 31 mai pour sauver Alitalia
EPA

Le gouvernement italien a accordé lundi un nouveau délai, jusqu’au 31 mai, pour tenter de trouver une solution pour sauver la compagnie aérienne en grande difficulté Alitalia.

Par ailleurs, il a débloqué un nouveau prêt relais de 400 millions d’euros pour permettre à la compagnie de survivre jusqu’à cette date, après les 900 millions d’euros déjà consentis en 2017, selon un communiqué publié à l’issue du conseil des ministres lundi soir. Le prêt introduit des « mesures urgentes » pour assurer la continuité du service fourni par Alitalia, est-il précisé.

La Commission européenne a déjà ouvert une enquête afin de savoir si le prêt de 2017 constituait une aide d’Etat et s’il était conforme ou non aux règles de l’UE en matière d’aides d’État destinées aux entreprises en difficulté, et le nouveau prêt sera aussi scruté de près.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct