Taxation du numérique - Paris déplore des menaces américaines "inacceptables", espère une riposte "forte" de l'UE

"Le simple projet, qui pourrait s'appliquer d'ici 30 jours, de nouvelles sanctions contre la France, c'est inacceptable", a affirmé M. Le Maire sur Radio Classique.

"Ce n'est pas le comportement que l'on attend des Etats-Unis vis-à-vis de l'un de ses principaux alliés, la France, et d'une manière générale l'Europe", a-t-il ajouté.

Le ministre a précisé que les autorités françaises avaient pris contact lundi avec la nouvelle Commission européenne pour parler de la réaction de Bruxelles face aux menaces de l'administration Trump et "nous assurer que s'il devait y avoir de nouvelles sanctions américaines, il y aurait bien une riposte européenne, une riposte forte", a-t-il dit.

Le ministre a plaidé à nouveau pour un accord mondial sur la fiscalité du numérique, sous l'égide de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), après avoir soupçonné la veille les Etats-Unis de ne plus être disposé à poursuivre les négociations en cours.

"Nous attendons maintenant la réponse américaine", a-t-il affirmé.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct