«Weinberg mérite d’être reconnu»

Le Quatuor Amôn (photo) ouvrira le festival vendredi 6 en compagne du Karski Quartet à l’Église protestante.
Le Quatuor Amôn (photo) ouvrira le festival vendredi 6 en compagne du Karski Quartet à l’Église protestante. - Nicolas Leleu

Portée par Guy Danel, membre fondateur du quatuor éponyme, la première Biennale du Chamber Music for Europe rendra hommage à Mieczyslaw Weinberg, compositeur peu connu pourtant salué par ses pairs. Au programme, trois jours de musique en présence notamment du violoncelliste néerlandais Pieter Wispelwey, du Silesian Quartet, devenu spécialiste de la musique de Weinberg, mais aussi de plus jeunes ensembles comme le Karski Quartet qui réunit de jeunes musiciens belges et polonais.

À la base de votre organisation, il y a une association : Chamber Music for Europe.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct