Le coût des mesures environnementales estimé à 2.500 milliards de dollars

Le secteur de l'énergie sera le plus durement touché, avec un coût estimé à 900 milliards de dollars. Le secteur de l'acier suit, avec 300 milliards de dollars. Le transport aérien et maritime sera, lui, confronté à un coût de 55 milliards de dollars.

L'inclusion d'un certain nombre de mesures non encore quantifiables, telles que la réduction des limites de vitesse des navires, de nouvelles réductions des plafonds d'émissions et des réglementations industrielles, pourrait avoir un impact financier supplémentaire. Les autres secteurs à risque comprennent l'automobile, les produits chimiques, les pâtes et papiers, le commerce de détail et la machinerie/fabrication, ajoute Euler Hermes.

Le groupe a analysé les mesures les plus importantes actuellement en vigueur ou en cours de discussion, en les regroupant dans les catégories suivantes: prix du carbone, règles en matière d'énergie et d'efficacité énergétique, réglementations en matière de mobilité et taxes, amendes et prélèvements spécifiques aux secteurs industriels.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct