Féminicide à Assesse: mandat d’arrêt confirmé pour Luc Nem, en aveux partiels

Féminicide à Assesse: mandat d’arrêt confirmé pour Luc Nem, en aveux partiels
Belga

Le mandat d’arrêt de Luc Nem, inculpé du meurtre de sa compagne à Assesse, a été prolongé mardi par la chambre du conseil, indique le parquet de Namur. L’homme est en aveux partiels. « Il ne conteste pas la matérialité des faits, mais dit toujours ne se souvenir de rien », a expliqué Charlotte Fosseur, magistrate de presse du parquet de Namur.

Les faits se sont produits rue de la Gendarmerie à Assesse, dans l’habitation de la mère adoptive de l’inculpé, où il est domicilié. C’est lui-même qui a appelé les services de secours vers 5h du matin. Quand ceux-ci sont arrivés sur place, sa compagne, née en 1979, était déjà décédée.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct