Vinciane Moeschler, prix Rossel 2019: «J’ai beaucoup d’admiration pour les reporters et photographes de guerre»

Vinciane Moeschler, prix Rossel 2019: «J’ai beaucoup d’admiration pour les reporters et photographes de guerre»
Pierre-Yves Thienpont

Entretien

Elle n’a pas eu le temps de reprendre ses esprits, Vinciane Moeschler. A peine avertie du prix qui récompense son roman, là voilà qui répond à nos questions et nous livre ses premières réactions… « Je me m’y attendais pas. Je trouvais déjà extraordinaire d’être parmi les finalistes. C’est une belle histoire par rapport à ce livre, qui est sorti au mois de mai et qui n’a pas eu énormément de visibilité. Il est passé un peu inaperçu. Or, c’était un gros boulot, que j’ai fait en collaboration avec mon éditrice. C’est quatre ans de travail. Et quand on se consacre vraiment à quelque chose… Alors ce prix, c’est magnifique. Je suis très émue. Je remercie vraiment le jury. En tant qu’écrivain, c’est une très belle récompense. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct