Catastrophe ferroviaire Buizingen: le conducteur de train réagit à la condamnation

Catastrophe ferroviaire Buizingen: le conducteur de train réagit à la condamnation
PhotoNews

Mon client est satisfait qu’il ne soit pas tenu pour seul responsable, mais que cette responsabilité soit partagée avec Infrabel et la SNCB», a commenté Me Dimitri de Béco, l’un des avocats du conducteur du train L. Mardi, le tribunal de police de Bruxelles a estimé que ce dernier avait une part de responsabilité dans le grave accident ferroviaire survenu le 15 février 2010 à Buizingen, causant la mort de dix-neuf personnes. Néanmoins, le tribunal a considéré que sa responsabilité était minime comparée à celle de la SNCB et d’Infrabel.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct