La dangereuse expansion des sectes évangéliques en France

La dangereuse expansion des sectes évangéliques en France
Reuters

Un « bombardement d’amour ». C’est le premier sentiment éprouvé par Cindy lorsqu’elle intègre un groupe sectaire évangélique strasbourgeois à la fin des années 2000. « En quête de sens, d’identité et de repères », la jeune femme, alors âgée de 18 ans, a tout de la proie facile pour une communauté usant de ressorts vicieux pour amadouer ses adhérents. « Au départ, je n’ai pas eu l’impression de rentrer dans une secte. Je rejoins le groupe grâce à un ami : on est une bande de potes, on chante pour Dieu, on fait des concerts, on prie. J’ai juste l’impression de vivre ma jeunesse », se souvient la jeune femme, désormais coach en développement personnel.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct