Pourquoi la France part en grève générale ce 5 décembre

C’est un «
jeudi noir
» qui s’annonce dans le pays. Le pays est promis au blocage. Et la contestation devrait durer.
C’est un « jeudi noir » qui s’annonce dans le pays. Le pays est promis au blocage. Et la contestation devrait durer. - Reuters.

Jusqu’au dernier moment, le gouvernement a tout fait pour éviter ce jeudi noir. Mais à quelques heures de l’échéance, le « mur du 5 décembre » paraît inévitable. Trains à l’arrêt, métros au dépôt, fonctionnaires et salariés du privé dans la rue. Le pays est promis au blocage. Et la contestation devrait durer, la plupart des syndicats ayant appelé à une grève reconductible. « Il y aura forcément des difficultés dans les jours et semaines qui viennent », admet déjà le ministre du Budget Gérald Darmanin.

En cause : une vaste réforme des retraites. Ce chantier est le plus important d’Emmanuel Macron après la libéralisation, en début de mandat, du marché du travail, la transformation du statut de la SNCF et, plus récemment, de l’assurance-chômage. Mais le projet réussit à mécontenter tout le monde ou presque alors même que les contours n’en sont pas encore précisés.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct