La fiancée de Khashoggi dénonce l’inaction de la communauté internationale vis-à-vis de l’Arabie saoudite

Hatice Cengiz, la fiancée de Jamal Khashoggi.
Hatice Cengiz, la fiancée de Jamal Khashoggi. - EPA

La fiancée de Jamal Khashoggi, Hatice Cengiz, et la rapporteure spéciale des Nations unies sur les exécutions sommaires, Agnès Callamard, ont dénoncé mardi à Bruxelles l’inaction de la communauté internationale vis-à-vis de l’Arabie saoudite, y compris celle de l’UE, 14 mois après le meurtre du journaliste à Istanbul.

Depuis la présentation en juin par Mme Callamard d’un rapport accablant pour le régime saoudien devant le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU à Genève sur ce meurtre, « il n’y a eu aucune action significative de la part de la communauté internationale », a déploré Hatice Cengiz, dont les propos en turc étaient traduits en anglais, lors d’une conférence de presse. L’experte de l’ONU avait conclu qu’il existait des preuves suffisantes pour justifier l’ouverture d’une enquête internationale sur les responsabilités de hauts dirigeants saoudiens dans ce crime, y compris le prince héritier Mohammed ben Salmane.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct