Bouchez-Ducarme: les coulisses de la paix des braves au MR

Après la rudesse de la campagne et les échanges amers juste après l’élection, un libéral résume la situation au MR
: «
Tout est aplani… en façade du moins
». © Photo News.
Après la rudesse de la campagne et les échanges amers juste après l’élection, un libéral résume la situation au MR : « Tout est aplani… en façade du moins ». © Photo News.

Vendredi, Georges-Louis Bouchez a pris les rênes du MR, après une longue et rude campagne. Désormais, les libéraux veulent s’afficher unis, rassemblés derrière leur jeune chef. Prêts à prendre leurs responsabilités en vue de la formation du gouvernement fédéral. Mais entre vendredi soir et mardi, cinq moments clefs se sont joués pour en arriver là.

1

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct