La sécurité, priorité du rail. Et le rail, priorité du pays?

La sécurité, priorité du rail. Et le rail, priorité du pays?

On pourrait et on doit regretter le temps qu’il a fallu à la Justice pour que celle-ci soit rendue dans ce qui est la plus grande catastrophe ferroviaire belge. Près de dix ans ont passé depuis cette terrible matinée de février, ses dix-neuf morts, sa centaine de blessés, des scènes d’apocalypse et des collectifs de proches et de victimes qui n’ont cessé de se battre. Mais, ce mardi, un jugement est enfin venu rappeler à chacun ses responsabilités.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct