L’hygiène intime doit être douce

Qu’employer pour se laver ? « Il est parfois préférable de privilégier les huiles, qui seront moins agressives pour la peau et risqueront moins d’entraîner de sécheresse et de démangeaisons. Et, parfois, il vaut mieux acheter un produit en pharmacie, dont une toute petite quantité est suffisante pour se savonner, que des bidons d’un produit qui sent bon mais est trop agressif. Et si on préfère utiliser un pain de savon, il faut que chacun ait le sien, dans une petite boîte. Le partage des flores entre parents et enfants, ce n’est pas toujours une bonne idée », souligne Christelle Meuris. Par ailleurs, « nous voyons de plus en plus en consultation des femmes qui prennent soin de leur hygiène intime en se lavant trop fréquemment avec des produits qui sont délétères pour leur flore protectrice et le microbiote, et procurent inconfort et démangeaisons. Il ne faut pas exagérer, sous prétexte qu’on vit un peu sous le diktat de l’absence d’odeurs. On fait peur aux femmes pour leur vendre des produits, mais l’eau pure est souvent parfaitement suffisante ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct