Deutsche Bahn va introduire Arriva en bourse l'année prochaine

Arriva exploite des bus et des trains dans quatorze pays européens, mais pas en Belgique. La filiale aurait en fait dû être vendue directement à un investisseur et la transaction aurait dû générer des milliards d'euros pour les chemins de fer allemands. Mais cela n'a pas fonctionné, de sorte que le plan B, l'introduction en bourse, a à présent été lancé.

Richard Lutz a également fait part mercredi de son intention d'emprunter jusqu'à 3 milliards d'euros l'an prochain. La Deutsche Bahn est fortement endettée mais souhaite toutefois investir à grande échelle.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct