Ursula von der Leyen s’inquiète des «coupes drastiques» dans le projet de budget de l’UE

Ursula von der Leyen s’inquiète des «coupes drastiques» dans le projet de budget de l’UE
Reuters

La nouvelle présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen s’est dite mercredi « inquiète » des « coupes drastiques » pour le prochain budget 2021-2027 de l’Union, l’un des débats phares attendu pour le sommet européen de la semaine prochaine.

La Finlande, qui assure jusqu’à la fin de l’année la présidence semestrielle du Conseil des ministres de l’UE, a avancé lundi une nouvelle proposition de compromis pour la prochaine programmation budgétaire (2021-2027).

« Je suis inquiète des coupes drastiques qui figurent dans la proposition, par rapport à la proposition initiale de la Commission », a affirmé l’Allemande devant la presse. Les priorités stratégiques risquent d’en souffrir, souligne-t-elle en citant la surveillance des frontières extérieures de l’UE (Frontex), la défense européenne ainsi que la transition numérique et les efforts pour verdir l’économie.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct