Ars Musica réagit à la manif des collectifs féminins

Iva Bittova.
Iva Bittova. - EPA

Chers Collectifs,

Vous nous avez fait part, avec grand bruit, de votre mécontentement quant à la très faible proportion de femmes programmées dans ARS MUSICA depuis sa création. Ceci alors que nous veillons, depuis l’arrivée de la nouvelle équipe en 2014, à une plus grande parité dans le domaine des musiques contemporaines, avec un nombre grandissant de femmes présentes dans notre festival.

Nous ne pouvons être comptables du passé, et calculer la présence des femmes sur 30 ans est quelque peu discutable, tant la société, la pratique musicale et l’art musical lui-même ont changé.

Si votre revendication peut être entendue, nous sommes surpris par les informations et chiffres erronés que vous publiez. Ainsi, vous indiquez que nous recevons des sommes astronomiques de l’Europe, or nous ne touchons plus aucune subvention européenne depuis près de six ans.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct