Laurent Gaudé: «La paix ne suffit plus. Il faut chercher un nouveau socle européen»

entretien

A l’origine du livre Nous, l’Europe, banquet des peuples de Laurent Gaudé (Prix du livre européen dans la catégorie « essai »), il y a la volonté du Prix Goncourt 2004 de rappeler que celle-ci est « la fille de l’épopée et de l’utopie ». La suite se lit comme un long poème mettant en lumière les tourments et les passions d’un continent.

Vous partez du XIXe siècle pour remonter l’histoire tourmentée du continent européen. Est-ce une manière de relativiser les difficultés que rencontre l’Europe institutionnalisée d’aujourd’hui ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct