Peter Sagan casse sa routine pour la saison 2020

PHOTO NEWS
PHOTO NEWS

Le cyclisme sur route ne l’a jamais follement amusé : trop prévisible, souvent cadenassé, pas assez ludique à son goût. Mais il en a fait son métier, source d’enrichissement personnel (salaire annuel de quelque 4 millions) et de notoriété mondiale. Au bout d’une décennie à promener sa fausse désinvolture et surtout, son exceptionnel talent de finisseur sur tous les continents de la planète vélo, Peter Sagan a besoin de nouveaux défis. D’une césure dans une routine qu’il combat plus farouchement encore que certains de ses rivaux, tant il la redoute, comme si elle allait inexorablement le pousser vers une retraite précoce…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct