Marc Wilmots plus à la tête de l’Iran? L’ancien sélectionneur des Diables rouges dément l’information

@News
@News

Contacté par nos soins, Marc Wilmots a démenti l’information publiée par l’agence de presse iranienne Insna : « Nous n’avons pas encore d’accord. Nous sommes toujours en négociations. » Marc Wilmots et ses avocats ont rencontré le président de la FFIRI, Mehdi Tadsch, mardi à Milan (Italie), mais cette réunion n’a donc pas abouti à un deal.

La semaine dernière, nous vous révélions que Marc Wilmots et ses adjoints Laurent Spinosi et Manu Ferrera n’avaient en fait jamais été payés depuis leur arrivée en Iran (soit près de six mois) ce qui avait poussé le premier adjoint, Spinosi, à ne pas faire le déplacement au Bahreïn (défaite 1-0), mais également Wilmots et Ferrera à résilier leur contrat de trois ans le 1er novembre, soit bien avant la défaite (2-1) face à l’Irak subie le 14 novembre. Wilmots avait accepté de diriger cette rencontre pour ne pas laisser tomber les joueurs.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct