Coupe de Belgique: une journée avec le petit Poucet rebecquois

Un plat de pâtes rapidement avalé avant de prendre la route de Sclessin.
Un plat de pâtes rapidement avalé avant de prendre la route de Sclessin. - Frédéric Moisse

La belle histoire de la RUS Rebecquoise a pris fin dans la froideur de Sclessin. Devant 9.041 spectateurs, dont près de 2.000 Brabançons acquis à sa cause, le petit Poucet de la Coupe a fait mieux que se défendre face à un Standard très moyen mais plus efficace. Parmi ces privilégiés, 270 jeunes de... 5 à 18 ans, invités par la direction de Rebecq, n’oublieront pas de sitôt cette soirée. « Cette action a un coût important mais c’était notre cadeau de Saint-Nicolas », explique Matthew Verhaeren, le directeur sportif. « Cela leur fera de beaux souvenirs et ils défendront encore plus les couleurs de notre petit club. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct