Siamu: une transaction à 10,6 millions et une réforme pour apaiser l’ONSS

Les pompiers ont finalement obtenu la garantie que la réforme se fera sans perte de salaire.
Les pompiers ont finalement obtenu la garantie que la réforme se fera sans perte de salaire. - Bruno dalimonte

Faisons un instant abstraction du givre dans les parcs et replongeons-nous au beau milieu du mois de juin. A l’époque, le mercure ne tutoyait pas encore les sommets de juillet, mais dans les rues, des pompiers bruxellois faisaient déjà bien monter la température. Face à eux, un projet de réforme mené par Cécile Jodogne (Défi), alors chargée de la tutelle sur le Siamu. Celui-ci visait à modifier le statut pécuniaire des pompiers, pour faire basculer leur actuelle « allocation de garde » en « prime d’opérationnalité ». Les pompiers avaient alors craint de voir, avec ce basculement, des répercussions négatives sur leur salaire, et avaient battu le pavé jusqu’à ce que le projet soit finalement enterré, le PS ayant décidé de lâcher en fin de course la secrétaire d’Etat.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct