Négociations fédérales: en Flandre, les anti-arc-en-ciel se déchaînent

Paul Magnette touche au terme de sa mission
: l’informateur royal est attendu lundi au Palais. © Photo News.
Paul Magnette touche au terme de sa mission : l’informateur royal est attendu lundi au Palais. © Photo News.

Paul Magnette touche au terme de sa mission, la tension monte. L’informateur royal est attendu lundi au Palais. Son projet arc-en-ciel vit en coulisse. L’informateur a eu des entretiens jeudi avec les négociateurs du CD&V et du CDH, deux partis qui, on le sait, pourraient consolider la présumée future majorité à la Chambre. Mais c’est le ballet entre les six partis de base de l’arc-en-ciel, le noyau dur si l’on veut, qui retient l’attention : PS, SP.A, MR, Open VLD, Ecolo et Groen se sont retrouvés mercredi pour parler budget, les échanges se sont poursuivis jeudi. La N-VA ? Elle est la seule, parmi les dix formations avec lesquelles l’informateur a des contacts, à ne pas avoir réagi à sa note de travail, s’étant limitée à retourner un catalogue d’exigences.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct