Un gouvernement minoritaire au Nord? Ce n’est pas une première

Le gouvernement Michel (la suédoise MR, N-VA, VLD, CD&V) était lourdement déséquilibré entre nord et sud
: les francophones, avec le seul MR, ne disposait que de 20 sièges sur 63.
Le gouvernement Michel (la suédoise MR, N-VA, VLD, CD&V) était lourdement déséquilibré entre nord et sud : les francophones, avec le seul MR, ne disposait que de 20 sièges sur 63. - Belga

C’est l’argument massue de celles et ceux qui ne veulent pas voir advenir une coalition gouvernementale arc-en-ciel, qui réunirait les familles socialiste (PS et SP.A), libérale (MR et VLD) et écologiste (Ecolo et Groen), auxquelles se joindraient le CDH et/ou le CD&V.

On connaît le problème : l’arc-en-ciel bleu-rouge-vert dispose de 76 sièges à la Chambre, soit un seul siège de majorité, mais surtout, les trois partis flamands concernés dans cette configuration (VLD, SP.A et Groen) réunissent 30 sièges sur 89 dévolus aux élus flamands à la Chambre. L’arc-en-ciel est donc très minoritaire dans le groupe linguistique néerlandophone : il en faut 45 pour avoir la majorité. C’est beaucoup moins grave si l’on ajoute le CD&V, et ses 12 parlementaires fédéraux : là on s’approche des 45 sièges utiles, il en manque trois en fait. Une paille. Une poutre pour la N-VA, on l’imagine.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct