Uber admet 6.000 agressions sexuelles en deux ans aux Etats-Unis

Uber admet 6.000 agressions sexuelles en deux ans aux Etats-Unis
AFP

Après des années à refuser de chiffrer le problème, Uber a révélé avoir enregistré près de 6.000 agressions sexuelles aux Etats-Unis en deux ans, alors que les services de réservation de voitures avec chauffeur sont largement accusés d’inefficacité et de mauvaise volonté dans ce domaine.

Le géant du secteur a publié jeudi un rapport détaillé sur la sécurité, qui révèle que 5.981 agressions sexuelles ont été rapportées par des utilisateurs ou des conducteurs de son service, ainsi que des tiers, sur le territoire américain en 2017 et 2018. Ce chiffre comprend des attouchements, des tentatives d’agression et des viols. Le même rapport dénombre 19 homicides sur la même période.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct