La mobilité, point noir traditionnel des Plaisirs d’hiver à Bruxelles

La mobilité, point noir traditionnel des Plaisirs d’hiver à Bruxelles

Je n’ai jamais vu autant de monde pour le premier week-end de Plaisirs d’hiver. » Olivier Mees, directeur du BME qui organise le marché de Noël confirme l’affluence record enregistrée au centre-ville de Bruxelles ces derniers jours : « L’effet conjugué de l’inauguration et du Black Friday. » La patinoire, relocalisée place De Brouckère, a fait le plein – « le site est bien situé, très attractif ». L’histoire de l’événement montre qu’un début tonitruant augure une édition carton – l’an dernier, trois millions de visiteurs ont été enregistrés, dont un tiers de touristes. « Sauf si les conditions météo ne sont pas bonnes » ; ce n’est du reste pas la neige que redoute Olivier Mees mais le redoux et la pluie. « Cette foule, c’est une bonne nouvelle ! Je ne vais pas me plaindre. Mon boulot, c’est aussi d’amener des gens dans le centre, je ne pourrais pas faire mieux », se réjouit le bourgmestre Philippe Close.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct