Idelux demande l’expulsion des zadistes… s’ils ne quittent pas pacifiquement la ZAD d’Arlon

Jour après jour, les zadistes construisent leur camp retranché.
Jour après jour, les zadistes construisent leur camp retranché. - J.-L. B.

Réunis en C.A ce vendredi matin, les administrateurs d’Idélux Développement devaient prendre position suite à l’aval donné cette semaine par la justice de paix arlonaise qui a, suite à une requête de la Ville d’Arlon et d’Idélux, autorisé l’expulsion des zadistes. Idélux a donc été dans ce sens et va demander à un huissier de faire exécuter le jugement.

Dans un communiqué, l’intercommunale dit déplorer « qu’aucun terrain d’entente n’ait pu être identifié, les occupants du site refusant toute forme de compromis quant au devenir de la sablière, et ce, malgré les constats d’experts qui attestent la pollution du site et l’intérêt de créer une réserve naturelle pour accueillir à nouveau la flore et la faune spécifiques des sols sableux disparues suite au reboisement naturel du site. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct