Joachim Coens (CD&V) sur le fédéral : «Difficile de monter dans un train déjà en marche»

Joachim Coens (CD&V) sur le fédéral : «Difficile de monter dans un train déjà en marche»

Les militants du CD&V ont choisi leur nouveau président. Il s’appelle Joachim Coens, a 53 ans et démissionnera dans les prochaines heures de la direction du port de Zeebruges. Fils d’un ministre de l’Éducation qui avait marqué les esprits dans les années 80, celui qui est bourgmestre de Damme (près de Bruges) défend une ligne centriste et plutôt conservatrice sur les questions éthiques. Durant la campagne interne, il avait ainsi déclaré qu’il n’était pas question de prolonger le délai des conditions d’avortement. Au point d’en faire une ligne de rupture lors des discussions en vue de la formation d’un gouvernement fédéral.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct