L’est du Congo, nouvelle cible du combat djihadiste

Cette Congolaise de 36 ans, Kavugho Mbafumoja, ici à l’hôpital général de Beni ce 3 décembre, a survécu à une attaque d’un groupe armé.
Cette Congolaise de 36 ans, Kavugho Mbafumoja, ici à l’hôpital général de Beni ce 3 décembre, a survécu à une attaque d’un groupe armé. - AFP.

De Beni, dans le Grand Nord du Kivu jusque Uvira sur les rives du lac Tanganyika, l’est du Congo représente-t-il un nouveau front de la progression de l’Islam en Afrique et, de manière plus inquiétante, une nouvelle base d’opérations et de sanctuaires pour des mouvements appartenant à la nébuleuse djihadiste, déjà présente sur les côtes de l’Océan Indien, du Mozambique jusqu’à la Somalie et au Kenya ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct