Tempora: l’art et l’histoire à la portée de tous

Ayant déjà tourné dans plusieurs villes, l’exposition est née de la collaboration entre l’agence belge Tempora, l’IKA (Institut des échanges culturels) allemand et l’ASBL Demeter. Avec, pour la Boverie, un partenariat avec la Ville de Liège. Par contre, on cherchera en vain le nom d’un curateur. « Nous ne fonctionnons pas de cette façon, sourit François Henrard, historien de l’art et responsable du projet. Nous travaillons en équipe avec des historiens de l’art, des écrivains, des graphistes, etc. C’est le projet d’un collectif, pas d’un curateur unique. Ça perturbe pas mal de gens dans le milieu professionnel parce que nos expositions ne sont pas le reflet de la pensée d’une seule personne. Mais ça fonctionne. La réponse du public en est la preuve. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct