En France, le gouvernement prêt à lâcher du lest

Edouard Philippe, Premier ministre français.
Edouard Philippe, Premier ministre français. - AFP.

Ce n’est évidemment pas encore une sortie de crise. Loin de là. La grève contre la réforme des retraites se poursuit et les trains et transports en commun devraient encore être pratiquement à l’arrêt ce week-end dans tout l’Hexagone. Mais en s’adressant aux Français ce vendredi après-midi lors d’une allocution solennelle d’une dizaine de minutes à Matignon, le Premier ministre Edouard Philippe a tendu la main aux syndicats. « Ma logique ne sera jamais celle de la confrontation », a-t-il lancé.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct