Le secteur des médias se prononce sur la directive SMA

Karim Ibourki, président du CSA
: «
A chaque fois qu’il y a eu des opinions divergentes, nous les avons intégrées à l’avis
».
Karim Ibourki, président du CSA : « A chaque fois qu’il y a eu des opinions divergentes, nous les avons intégrées à l’avis ». - Photo News.

Réunis au sein du Collège d’avis du CSA, les acteurs du monde des médias francophones – télés, radios, distributeurs (opérateurs télécoms), éditeurs…- ont pris position sur la manière de transposer en droit belge deux textes européens qui vont remodeler la manière dont on régule les médias en Communauté française : la directive sur les services médias audiovisuels (SMA) et le code des communications électroniques. Ils ont rendu leur avis officiel cette semaine à la ministre des Médias Bénédicte Linard

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct