L’Excel Mouscron tranquille, c’est l’heure des négociations

©Photonews
©Photonews

Les Hurlus avaient un coup à jouer en Croky Cup, mais s’ils ont manqué de mordant pour certains, ils ont surtout payé cash leurs errements défensifs. « Nous pensions avoir fait le plus difficile après avoir défloré la marque assez rapidement, » concède Vaso Vasic, le portier mouscronnois.

« On aurait ensuite pu bénéficier d’un penalty. Je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi le VAR n’est pas d’application en huitièmes de finale de la Coupe. Mais, même sans, l’arbitre aurait dû siffler, vu que notre attaquant est déstabilisé par deux défenseurs anderlechtois. »

L’Excel n’a pas le temps de s’apitoyer sur son sort avec la réception du Standard, face à qui les joueurs de Bernd Hollerbach ont concédé leur plus large revers depuis le début de la saison (4-1).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct