Russie: Poutine entretient le flou avant ses négociations avec Zelensky

Des milliers de manifestants sont descendus dans la rue, dimanche à Kiev, pur exprimer leur inquiétude à la veille du sommet et exhorter leur président à «
ne pas capituler
» devant Moscou.
Des milliers de manifestants sont descendus dans la rue, dimanche à Kiev, pur exprimer leur inquiétude à la veille du sommet et exhorter leur président à « ne pas capituler » devant Moscou. - AFP.

A la veille du sommet de Paris sur l’Ukraine, Moscou entretient le flou. Contrairement au nouveau président ukrainien Volodymyr Zelensky qu’il rencontrera pour la première fois ce lundi, le chef du Kremlin Vladimir Poutine ne s’est pas exprimé. « Nous souhaitons que le nouveau gouvernement ukrainien et le prochain sommet de Paris puissent entraîner des pas décisifs pour mettre en œuvre les accords de Minsk », s’est contenté de déclarer le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov. Allusion à l’accord de paix signé à Minsk le 12 février 2015, resté depuis en grande partie lettre morte. « Les signaux sont toutefois contradictoires », a ajouté Sergueï Lavrov, circonspect sur les intentions de Kiev.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct