Enseignement: regarder Pisa avec les lunettes de l’optimiste

Enseignement: regarder Pisa avec les lunettes de l’optimiste

Mauvais bulletin pour nos élèves ». C’était, en décembre 2001, le titre d’un article du Soir consacré aux résultats des tests Pisa réalisés l’année précédente. Et c’était, à peu de chose près, ce que pas mal de médias – y compris Le Soir – ont relayé la semaine dernière. Il est vrai que sur le court terme – en comparant les dernières éditions –, les résultats n’incitent guère à l’optimisme, particulièrement en lecture qui était la compétence prioritairement observée cette année.

Avec 481 points dans ce domaine, nous sommes certes en légère baisse mais nous ne sommes plus enclavés dans les fossés du début du millénaire. Il se trouve en effet aujourd’hui des voix plus optimistes, gagnées par la certitude que si tout est largement perfectible, le niveau des adolescents de 15 ans n’est pas si catastrophique qu’il n’en a l’air. Tout serait une question de perspectives, de vision d’ensemble plutôt que court-termisme.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct