Vote crucial ce lundi sur le plan social de Proximus

Guillaume Boutin, nouveau CEO de Proximus.
Guillaume Boutin, nouveau CEO de Proximus. - Photo News

Une commission paritaire réunissant direction et syndicats se tiendra ce lundi, chez Proximus. Elle pourrait être décisive. L’entreprise publique négocie depuis plusieurs mois un plan destiné à opérer un virage de plus en plus appuyé vers le numérique, avec un important volet social.

Dans une première phase, 1.900 départs étaient programmés par la direction. Proximus parle aujourd’hui de 1.300 postes sur les 12.200 (dont 23 % de statutaires) que compte encore l’entreprise, si l’on exclut Bics, sa filiale de services internationaux.

Lors de la commission paritaire précédente, en novembre, le plan avait été recalé. Mais Proximus a choisi d’actionner un article de la loi sur les entreprises publiques, lui permettant de passer en force. Il semble que certaines dispositions du plan échappent à ce mécanisme et doivent être avalisées par une majorité des deux tiers en commission. D’où le forcing de Proximus pour faire basculer l’arithmétique du vote à son avantage.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct